Techniques

Consultation de naturopathie

La première séance dure environ 1h30.

Elle permet de :

  • Prendre connaissance de l’objet de votre consultation
  • Réaliser un bilan complet sur la façon dont vous mangez, éliminez, votre hygiène de vie, votre état émotionnel ainsi que votre histoire de vie
  • Réaliser un examen d’iridologie
  • Vous donner des conseils personnalisés

Les séances suivantes durent une heure, elles permettent de faire le point sur les éléments mis en place et d’aller plus loin.

En général, deux à trois séances sont nécessaires pour faire un bon travail de fond et vous donner les clés pour continuer à prendre soin de votre santé de façon autonome.

Réflexologie plantaire

Cette technique exerce des digito-pressions sur des zones réflexes des pieds, qui sont riches en terminaisons nerveuses. Ces pressions manuelles provoqueraient l’envoi d’influx nerveux dans l’organisme et la réaction involontaire de ses organes. En effet, à chaque zone réflexe correspondrait un organe ou une partie du corps.

L’objectif de la réflexologie plantaire est de stimuler les capacités d’auto-régulation de l’organisme en agissant sur le système nerveux, afin que le corps puisse retrouver son équilibre seul. Elle permet de soutenir l’organisme dans ses processus physiologiques (élimination de toxines, harmonisation des circulations sanguine, lymphatique et nerveuse, respiration, etc.).

La réflexologie a donc une action ré-équilibrante sur les systèmes locomoteur, immunitaire, urogénital, respiratoire, digestif, endocrinien, etc. Elle permet par ailleurs d’améliorer la vitalité et apporte une détente profonde.
Une séance de réflexologie plantaire dure environ 1h.

Iridologie

C’est l’observation de l’iris de l’œil (partie colorée de l’œil), réalisée à l’aide d’une loupe éclairée. Sont observés des couleurs, des tâches, des signes, des reliefs.

L’iridologie permet d’estimer la vitalité d’un individu, donne des indications sur ses potentielles forces et faiblesses physiologiques, sur d’éventuelles surcharges de l’organisme, et sur la façon dont il sollicite son système nerveux.

L’objectif est, à l’issue de l’observation de l’iris, de pouvoir proposer des actions préventives personnalisées liées à l’hygiène de vie.